Aujourd’hui, la tendance, en termes de communication, est clairement orientée vers les réseaux sociaux.  Cependant, l’emailing reste une excellente façon de véhiculer un message, à condition de savoir s’en servir. Les erreurs de destinataire ou encore de formulation de l’objet, par exemple, sont des facteurs qui engendrent rapidement un mauvais taux d’ouverture de vos mailings.

Pour pallier d’éventuels manquements ou erreurs, voici 5 astuces pour susciter l’intérêt du destinataire:

1. La confiance est reine

Les gens reçoivent énormément de spams dans leur boite mail. Nous avons tous, au fil des années, appris à distinguer les emails que l’on ouvre de ceux que l’on supprime directement sur simple base de l’expéditeur et de l’objet du mail. « Caroline Dupont : petite soirée entre amis », j’ouvre ; « jim1998@yahoo.com: vous êtes le grand gagnant de notre concours de $100.000.000 », je supprime.

Pour être ouvert et donc lu, un email doit avoir un expéditeur facilement identifiable et doit paraître légitime. Cela contribue à augmenter le capital confiance et sympathie de votre entreprise mais surtout à ce que le client ouvre votre mail. N’est-ce pas là le but ultime de la manœuvre ?

2. Une base de données à jour

Acquérir un taux d’ouverture optimal, c’est tout d’abord constituer une base de données complète et actualisée. Vous pouvez imaginer l’objet de mail le plus accrocheur possible, rédiger un email d’une qualité admirable, renvoyer vers un site web avec un taux de conversion exceptionnel, tout cela ne servira à rien si la moitié des emails dans votre base de données n’est plus d’actualité. Faites également attention à ne pas intervertir vos listes de contacts. Quoi de plus agaçant que de recevoir un mail qui ne vous est pas destiné ? Une bonne communication réside aussi dans une bonne gestion de sa base de données. Trop de marqueteurs oublient l’aspect technique pour se concentrer sur l’aspect créatif. Erreur !

3. Un objet de mail attrayant

Pour que votre mail soit lu, il faut donner envie de le lire. Le choix de l’objet de votre mail est donc primordial. Évitez les phrases d’accroche trop tape à l’œil. Elles sont souvent utilisées par les spammeurs et offrent des taux d’ouverture généralement faibles. Privilégiez plutôt un objet de mail clair, simple et concis qui reflète le contenu de votre email.N’en dites cependant pas trop. Si  toute l’information est donnée dans l’objet, quel serait l’intérêt d’aller plus loin et d’ouvrir le mail ? Aucun ! Evitez de tout dévoiler en une seule phrase. Suscitez la curiosité de votre destinataire.

4. Le moment opportun

Contrairement aux idées reçues, une campagne d’emailing ne s’envoie pas à n’importe quel moment. Il y a des heures et des jours appropriés pour que votre mail ait un taux d’ouverture élevé. Cela doit s’étudier en fonction de votre produit, segment mais aussi de la nature de l’email. Un mail informatif en lien avec l’actualité ne sera pas diffusé dans le même créneau horaire qu’un mail pour un produit diététique par exemple. Généralement, le milieu de semaine (mardi, mercredi et jeudi) est plus propice au lancement d’emails marketing. Le weekend, a contrario, est à éviter puisque le taux d’ouverture est quasi systématiquement médiocre. Si vous avez déjà réalisé des campagnes d’emailing, basez-vous sur les statistiques d’ouverture de mail de vos campagnes précédentes pour trouver le moment idéal. Si ce n’est pas le cas, faites des tests et analysez les résultats.

5. Une fréquence d’envoi adéquate

Un client recevant trop de mails est un client qui se fatigue. Par contre, un client qui n’en reçoit pas assez vous oubliera très vite et risquera de passer à la concurrence. Il faut donc trouver un juste milieu pour obtenir un bon taux d’ouverture. Pour évaluer la fréquence adéquate, élaborez un échantillon test de destinataires et envoyez-leur une série de mails à des fréquences variables. Une fois les retours analysés, vous aurez une idée plus précise de la fréquence appropriée pour vos emailings.

Tous les éléments énumérés ci-dessus vous aideront à obtenir un taux d’ouverture de mails plus élevé. Quelques modifications succinctes dans votre manière de travailler qui vous permettront de maintenir durablement votre clientèle et contenter les nouveaux adhérents.

Vous avez, à présent, toutes les cartes en main pour optimiser au mieux vos campagnes d’emailing.

À vos claviers et c’est parti !


Si vous n’avez pas le temps de vous atteler à cette tâche, Publimats le fait pour vous : https://www.publimats.be/webmarketing/mass-mailing/

Téléchargez GRATUITEMENT "Les 3 piliers du (web)marketing"

Renseignez votre email ci-dessous pour accéder au ebook.

Vous recevrez maximum un email par semaine, toujours avec des conseils pertinents pour améliorer votre marketing digital.

Votre email a bien été reçu, vous allez être redirigé vers le ebook.

Rejoignez gratuitement les membres de Marketing Pro en renseignant votre adresse email ci-dessous.

Parfait ! Vous êtes inscrit à Marketing PRO.